Festival de marseille
Accueil À propos Depuis 1996

2015

 

 

20 ans !

 

Pour fêter ses 20 ans, le Festival de Marseille a renoué de belles complicités artistiques. Ces moments intenses d’émotion et de chocs esthétiques et artistiques ont éclairé et porté la programmation 2015.  Pendant 5 semaines le Festival a accéléré le pouls de la cité, proposant 28 représentations dont 6 dans l’espace public, et rassemblé 22 616 spectateurs circulant sur 16 lieux. Cette édition qui avait débuté le 14 juin avec la parade urbaine We are the City, imaginée par le chorégraphe-performeur Willi Dorner, s’est achevée le 17 juillet sous l’ombrière du Vieux-Port avec un grand bal tango bouclant un programme audacieux, solidaire et citoyen.

 

Dossier de presse 2015 | Programme 2015

2014

 

 

La résistance des lucioles

 

La 19e édition du Festival de Marseille été touchée par la mobilisation nationale des intermittents du spectacle. Malgré l’annulation des deux tiers des représentations, le Festival de Marseille s’est attaché à protéger le projet artistique et chaque représentation préservée a bénéficié d’un accueil du public et d’une couverture médiatique très positifs. Cette édition s’est ainsi ouverte avec le triomphe de la compagnie Vertigo dont c’était la première venue en France et s’est achevée tout aussi brillamment avec l’avant-première de l’étoile du flamenco contemporain Rocio Molina.

 

Dossier de presse 2014 | Programme 2014

2013

 

Année capitale

 

En cette année capitale, 3 temps forts ont prolongé les 4 semaines de programmation estivale habituelle de juin et juillet, qui s’est achevée le 19 décembre au Silo avec le spectacle d’Alonzo King. La 18e édition du Festival a investi 11 lieux, présenté 11 spectacles (soit 21 représentations), 9 propositions artistiques, 6 créations, 7 coproductions Festival de Marseille et 6 Marseille Provence 2013, 1 première en Europe, 7 premières en France et 3 grandes compagnies ont été invitées pour la première fois à Marseille.

 

Dossier de presse 2013 | Programme 2013

2012

 

« Accents circomplexes »

 

La 17ème édition du Festival a fait se croiser la danse et le théâtre, mais aussi les arts visuels, les arts plastiques et la musique. Sur les 11 spectacles et 3 installations, 5 ont été des créations ou des premières en France. Le Festival a confirmé son ancrage dans la ville en investissant pour la première fois Le Silo, emblématique bâtiment industriel du Port Maritime converti en salle de spectacle, ainsi que le Palais de la Bourse, au cœur de la Canebière et la toute nouvelle Klap - Maison pour la Danse. Il a, pour la troisième année consécutive, investi la Salle Vallier, ancienne salle de boxe légendaire, et la majestueuse esplanade Bargemon, sur le Vieux Port et a retrouvé avec bonheur le Théâtre de La Sucrière, dans les Quartiers Nord.

 

Dossier de presse 2012 | Programme 2012

2011

 

Out of Africa

 

De New York à Londres, de Bruxelles à Séville ou Marseille, de Johannesburg à Kinshasa ou Bamako, cette 16e édition du Festival de Marseille / FDAmM a placé l’Afrique et l’histoire afro-américaine au cœur de sa programmation. 18 propositions artistiques, 30 représentations, 2 créations, 5 coproductions ont tramé un itinéraire en danse, théâtre et musique auxquelles on fait écho installations, films et vidéos : 18 400 personnes ont assisté à cette 16e édition.

 

Dossier de presse 2011 | Programme 2011

2010

 

Quinzième round

 

Le quinzième round du Festival de Marseille, a été un tournant de l’été 2010 ! 12000 spectateurs et visiteurs, l’on parcouru en l’accueillant à la hauteur de la générosité, de l’exigence, et de l’énergie des 17 équipes artistiques invitées cette année. Au total, 21 propositions dont 4 pièces inédites en Europe, 3 en France et 2 créations. Traversées par la question du temps, de la mémoire, de l’amour et constellées autour d’axes tant géographiques qu’artistiques. Un hommage bien vivant au grand maître américain, Merce Cunningham, disparu en 2009. Un double coup de projecteur sur les scènes canadienne et japonaise. La Salle Vallier, découverte et transformée pour la circonstance, a été un lieu phare et conviviale de cette saison artistique de la création contemporaine tant régionale qu’internationale ( Tokyo, Kyoto, Montréal, New-York, Vienne, Kanisza, Londres…).

 

Dossier de presse 2010 | Programme 2010

2009

 

Un Festival redéployé

 

En 2009 suite à l’annulation des représentations au Hangar 15, le Festival s’est redéployé sur plusieurs lieux de Marseille. Cette nouvelle édition a été marquée par la mise en avant de quatre premières en France d’artistes de la Région : Nathalie Négro, Christophe Haleb, Jacques Diennet, Katharina Christl et Simon Courchel. 19 compagnies ont été présentées du Canada, de la Chine, de l’Argentine, de la Belgique, des USA, du japon et du Liban.

 

Dossier de presse 2009 | Programme 2009

2008

 

Le Festival au Hangar 15

 

Cette treizième édition du Festival de Marseille a continué de souligner une volonté de proposer au plus grand nombre une programmation riche et diversifiée. Ainsi, depuis sa création, elle a accueilli 3406 artistes issus de 40 pays, et présenté 242 œuvres. Cette année, afin de s’ancrer toujours un peu plus sur le territoire marseillais, le Festival de Marseille a investi un nouveau lieu : Le Hangar 15 du port Autonome. Il a offert au public une programmation qui s’inspire de la « diversité du geste » dans la création contemporaine en danse, théâtre, arts plastiques, concert… Grâce à sa dimension internationale et à une programmation originale et de qualité, le Festival de Marseille a soutenu la candidature de la ville de Marseille au titre de Capitale européenne de la culture en 2013.

 

Dossier de presse 2008 | Programme 2008

2007

 

De l'énergie, des énergies

 

12 ans déjà et le Festival aura continué de faire partager son désir : soutenir la création artistique contemporaine, en particulier celle qui a pour axe principal le mouvement, et proposer au plus grand nombre une programmation rare et singulière. Du 19 juin au 13 juillet 2007, le Festival de Marseille a reçu 349 artistes et 19139 spectateurs le temps des répétitions et de 34 représentations.

 

Dossier de presse 2007 | Programme 2007

2006

 

Une nouvelle dimension !

 

Le festival de Marseille 2006, pour sa 11è édition, a pris une nouvelle dimension avec un succès public sans précédent (+ 25% de fréquentation publique) et une programmation qui confirme ses ambitions, celles d'un festival international de référence. Le festival poursuit aussi son développement, avec 38 représentations contre 16 l'année précédente, et un ancrage sur le territoire marseillais puisqu'il continue d'explorer divers lieux de la ville et notamment le Parc Henri Fabre qu'il investit avec succès pour la 2è année consécutive.

 

Dossier de presse 2006 | Programme 2006

2005

 

10 ans pleinement !

 

Cette nouvelle édition reste fidèle à l'esprit pluridisciplinaire qui depuis l'origine est indissociable de la jeune histoire du Festival de Marseille. Cette année, actualité oblige, le Festival investit d'autres territoires et délaisse exceptionnellement son berceau baroque de la Vieille Charité pour s'installer dans le végétal et le contemporain, dans le Parc Henri Fabre, mais aussi à travers toute la ville.

 

Dossier de presse 2005 | Programme 2005

2004

 

La reconstruction

 

Dix-sept représentations dont onze "à guichets fermés", sept créations et coproductions : soutenu par l'engouement du public, l'accompagnement de ses nombreux partenaires, et nourri de cette part d'humanité, de sensibilité, de liberté que les artistes lui offrent en partage, le Festival retrouve toute son énergie et son rayonnement...

 

Dossier de presse 2004 | Programme 2004

2003

 

Un festival muet...

 

Année "particulière", celle d'un Festival orphelin de son édition, annulée, comme beaucoup d'autres, à la suite d'un mouvement national de grève des professionnels intermittents du spectacle.

 

Dossier de presse 2003 | Programme 2003

2002

 

Le Festival fête ses 7 ans !

 

Age de raison, âge de déraison. Un premier anniversaire, une étape sur le chemin parcouru dans cet exigeant équilibre entre création et ouverture au grand public, coups de coeur et compagnonnages qui s'affirment en s'enrichissant. Le Festival met l'accent sur la danse-théâtre avec l'accueil de la mythique Schaubühne de Berlin, autour de Sasha Waltz.

 

Dossier de presse 2002 | Programme 2002

2001

 

Au bout du conte

 

C'est dans la mythologie et la fiction que cette édition est allée chercher l'écho à nos passions d'aujourd'hui. On peut y voir Antigone, personnage légendaire de la tragédie grecque croiser le chemin d'une surprenante Carmen hip-hop en baskets. Une fois encore, le Festival célèbre l'émotion, la création, le plaisir, la curiosité jubilatoire et subversive.

 

Dossier de presse 2001 | Programme 2001

2000

 

A la veille du 3° millénaire

 

Pour ce passage d'un siècle à l'autre, d'un millénaire à l'autre, le Festival de Marseille "interroge les passions de l'âme humaine" et donne une fois encore aux artistes toute liberté pour créer, mettre en musique, en mots, en gestes, voire en pièces. Non pas une, mais des histoires. Celles de la quête du sens, du sens du temps, de l'intemporalité des sentiments.

 

Dossier de presse 2000 | Programme 2000

1999

 

La femme et la danse

 

Une édition intimement liée au 26ème centenaire de Marseille, qui célèbre la femme et s'intéresse à la première d'entre elles, Gyptis, à l'origine de la fondation de la ville. C'est aussi l'été des premiers ciné-concerts, au Théâtre de la Sucrière, ces soirées sucrées pimentées qui naviguent entre musique et cinéma, et célèbrent l'âme portuaire de Marseille.

 

Dossier de presse 1999 | Programme 1999

1998

 

Le Festival décoiffe la coupe

 

Dossier de presse 1998 | Programme 1998

1997

 

Le Festival affiche sa différence

 

Fidèle au rendez-vous des cultures, des différences et de la différence, le Festival décline tous les métissages et, à cette occasion, investit l’intégralité du Musée Borely pour présenter l’exposition La Cité de la diversité, en collaboration avec le MACBA de Barcelone.

 

Dossier de presse 1997 | Programme 1997

1996

 

Sous le signe du plongeur du Paestum

 

Dès sa naissance, le Festival se forge une personnalité imprégnée de sa ville et se donne comme emblème cette figure antique des enfants-rois, plongeant de toute leur liberté. Voguant des îles du Frioul à une barge dans le Vieux-Port, il ouvre son édition aux accents du Concert pour un marin à terre, d’après Rafael Alberti.

 

Dossier de presse 1996 | Programme 1996