Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram Nous contacter Menu Fermer Expand Festival de Marseille

Spectateurs déficients visuels

La 22e édition du Festival de Marseille a eu lieu du 15 juin au 9 juillet.

Les spectateurs en situation de handicap ont pu bénéficier des dispositifs mis en place à leur intention : des spectacles en audiodescription ou surtitrés, un accueil personnalisé, une billetterie par sms, des interprètes en langue des signes, des ateliers accessibles... le Festival de Marseille met tout en œuvre pour que sa programmation soit accessible à tous.

 



Programmation accessible aux publics déficients visuels

Au Festival de Marseille, les spectateurs en situation de handicap ont pu bénéficier de places à 1€ grâce à la Charte culture (dans la limite des places disponibles à ce tarif et sauf exceptions mentionnées dans ce programme).



Pour bénéficier de l’accessibilité, pensez à vous signaler au moment de la réservation au 04 91 99 02 56 ou publics[at]festivaldemarseille.com.

Bénéficiez de transports adaptés Mobimétropole 04 91 10 59 00 – rtm.fr/mobi-metropole

La programmation vocalisée 1e partie

La programmation vocalisée 2e partie
 

Sanctuary de Brett Bailey

durée : 35 minutes environ

Spectacle accessible grâce aux chuchoteurs du Festival de Marseille

Labyrinthe-refuge ou dédale-prison ? Ce parcours théâtral imaginé par le metteur en scène sud-africain interroge la notion de sanctuaire. Fiction réalisée à partir de témoignages, elle évoque les états d’incertitude vécus par ceux qui se réfugient en Europe aujourd’hui.

Du  vendredi 16 au mercredi 21 juin à la Friche Belle de Mai – plus d’informations sur les différents horaires de séance auprès de notre billetterie : 04 91 99 02 50

Spectacle accessible grâce aux chuchoteurs du Festival de Marseille

Samedi 17 et dimanche 18 juin à 16:00, au Petit plateau de la Friche Belle de Mai, découvrez :

So Little Time de Rabih [lire Rabia] Mroué
durée 60 minutes environ
spectacle en arabe et français, surtitré en arabe et français
accessible grâce aux chuchoteurs du Festival de Marseille
Bousculant avec ironie l’actualité et les codes du théâtre documentaire et fictionnel, Rabih Mroué raconte l’histoire d’un martyr libanais et interroge la vérité historique, ses mythes et ses icônes fabriquées par la communication politique.
So little time est une spectacle accessible grâce aux chuchoteurs du Festival de Marseille

Lundi 19 juin à 22h00 au QG du Festival - Théâtre des Bernardines
Dorothée Munyaneza lit Anguille sous roche d’Ali Zamir
Durée 45 minutes
Quelque part dans l’océan Indien, une jeune femme se noie et, dans un ultime sursaut de révolte, nous entraîne dans le récit de sa vie. Composé d’une seule longue phrase, ce roman a révélé le jeune comorien Ali Zamir à la scène littéraire internationale
Tarif unique : 5 euros

Le mardi 20 juin à 20:30 au Théâtre du Merlan
Samedi Détente de Dorothée Munyaneza
durée : 75 minutes
Spectacle accessible grâce aux chuchoteurs du Festival de Marseille
Dans ce spectacle intense et généreux ouvert au récit et à la musique, la chorégraphe marseillaise originaire du Rwanda évoque le génocide qu’elle a connu et revient sur les rires qui rythmaient sa vie avant les larmes de la guerre.

Cette année le Festival de Marseille vous propose un nouveau volet de programmation : le Festival des Idées :

Penser, questionner, déconstruire et refaire le monde ! À la croisée des disciplines, le Festival invite artistes audacieux et libres penseurs d’Europe et d’Afrique pour un cycle d’ateliers, conférences et tables rondes.

Samedi 24 juin de 11h à 15h au QG du Festival de Marseille – Théâtre des Bernardines

Retrouvez le sociologue Eric Corijn [prononcer Koraïn]
Philosophe de la culture et sociologue, professeur de géographie sociale et culturelle à l’Université Libre de Bruxelles, fondateur du centre d’études urbaines à la Vrije Universiteit Brussel : Cosmopolis ; co-directeur de « 4Cities », Éric Corijn travaille les liens entre mondialisation et urbanité, migration et superdiversité, communautés et société, vivre-ensemble et art.

Au programme :

Deux masterclasses :

La ville peut-elle sauver le monde ? Mondialisation, urbanité et défis planétaires.

Une ville n’est pas un pays : superdiversité et communauté nationale.

Et un atelier :

Mettre Marseille sur la carte : imaginer la Méditerranée urbaine.

Entrée libre, réservation conseillée : 04 91 99 02 50

Samedi 24 juin de 11h à 15h au QG du Festival de Marseille – Théâtre des Bernardines

Événement naturellement accessible


Samedi 1er juillet à 20:30 et dimanche 2 juillet à 18:30 au Théâtre de la Criée
100% Marseille de Rimini Protokoll
durée : 100 minutes
Retrouvez ce spectacle samedi 1er juillet à 20:30 et dimanche 2 juillet à 18:30 grâce au soutien de l’UNADEV
Qui sont vraiment les Marseillais ? 100 habitants, identifiés comme échantillons représentatifs de leur ville, esquissent sur scène un portrait inédit de Marseille et donnent enfin un visage humain aux statistiques.
Qui est supporter du PSG ? Qui a déjà trompé son ou sa partenaire ? Qui n’a pas voté aux dernières élections ? Qui a déjà sauvé une vie ? À l’issue d’une enquête socio-démographique menée par le Festival, 100 Marseillais chargés de représenter les quelques 900 000 habitants de leur ville répondent en direct à une foule de questions personnelles, sociales ou politiques, des plus légères aux plus implacables. Référence mondiale d’un théâtre documentaire fondé sur le témoignage d’ « experts du quotidien », le collectif berlinois Rimini Protokoll joue avec les chiffres et statistiques pour brosser un portrait-vérité ludique et jubilatoire de la métropole méditerranéenne.
Audiodescription de Séverine Skierski

Lundi 3 et mardi 4 juillet à 19 :00 au Théâtre du Gymnase
1993 de Julien Gosselin & Aurélien Bellanger
Le mardi 4 juillet, ce spectacle vous est proposé en audiodescription grâce au soutien de l’UNADEV
durée prévisionnelle 150 minutes
Ils incarnent la relève artistique et culturelle française. Pour la première fois Julien Gosselin, metteur en scène, et Aurélien Bellanger, auteur, se rencontrent. Ensemble, ils ont imaginé un spectacle sur les mythologies contemporaines de l’Europe.
Pour Julien Gosselin et Aurélien Bellanger, la fin du millénaire européen a été marquée par le creusement de deux tunnels transfrontaliers. Le premier, celui du CERN, à la frontière franco-suisse, est le siège d’un immense accélérateur de particules. Le second, le tunnel sous la Manche, efface le bras de mer qui scinde l’Europe en deux parties pour en faire un continent symbolique. Jadis solution miracle, ces tunnels sont aujourd’hui devenus le nom de problèmes de coopération insolubles. Dernier épisode en date : la jungle de Calais. Tout se passe comme si ces perforations territoriales avaient dérégulé les flux et les trafics d’hommes et de marchandises. La fin d’un mythe ?
Audiodescription de Séverine Skierski

Jeudi 6 et vendredi 7 juillet à 20:30 au Théâtre Joliette Minoterie
What do you think ? de Georges Appaix
Spectacle accessible grâce aux chuchoteurs du Festival de Marseille
Dans son dernier opus, le chorégraphe marseillais amoureux des textes invite six danseurs à incarner la pensée en jeu. Une pièce interrogative à l’humour décalé qui invite les êtres à se rejoindre au-delà des apparences du langage.

Le samedi 8 juillet à 14h00 – au QG du Festival – Théâtre des Bernardines
Communauté, une performance d’Eva Doumbia d’après un texte de Léonora Miano
durée : 40 minutes
À partir du texte de l’écrivaine camerounaise Léonora Miano, Eva Doumbia a interrogé des femmes noires françaises et signe une performance/lecture politique et poétique qui interroge l’idée d’une « communauté de femmes noires » comme corps social. Elle est accompagnée pour cette seconde étape de l'artiste Myriam Mihindou.
Tarif unique : 5 euros

Le samedi 8 juillet à 15h00 – au QG du Festival – Théâtre des Bernardines
Le Festival de Marseille reçoit deux figures de proue de la pensée critique africaine, Felwine Sarr et Achille Mbembe.
Questionnant les modèles politiques et économiques existants, tous deux sont convaincus que le continent africain peut être moteur du monde - à condition de parachever sa décolonisation, réactualiser ses valeurs et proposer un projet de civilisation ancré dans « ses potentialités heureuses ». À leurs côtés pour cette table ronde, les artistes de la programmation Serge Aimé Coulibaly et Eva Doumbia, ainsi que le réalisateur camerounais Jean-Pierre Bekolo.
Evénement en partenariat avec le Festival d’Avignon et le Festival Africa Fête
Entrée libre, réservation conseillée - 04 91 99 02 50

Samedi 8 juillet à 20:00 au Théâtre Silvain le Festival de Marseille vous propose un concert exceptionnel :
La Caravane du Festival au Désert
Ali Farka Touré Band, Afel Bocoum, Terakaft, Justin Adams, 1e partie : MaClick
Durée prévisionnelle : 3 heures
Invité pour la première fois en France, le Festival au Désert, festival en exil, nous offre une soirée exceptionnelle réunissant de grands musiciens du Nord Mali dont les compositions rock et blues revisitent les musiques traditionnelles touaregs.
Le Festival au Désert, l’un des plus importants rendez-vous musicaux de l’Afrique de l’Ouest, s’est transformé en festival itinérant, « caravane culturelle pour la paix » en raison des tensions qui déstabilisent la région. Pour sa première venue en France, grâce au Festival et à Africa Fête, la Caravane fait de Marseille l’une des premières dates de sa tournée europénne. Au programme de ce concert exceptionnel ? Terakaft, groupe rock touareg incontournable accompagné par le britannique Justin Adams et le Ali Farka Touré band qui maintient vivant le répertoire du guitar hero malien disparu en 2006, pionnier d'un blues métissé au répertoire peul, songhaï ou encore bozo. Un concert inédit auquel le chanteur Afel Bocoum, neveu du grand Ali, apportera sa touche personnelle. Avec en première partie les Marseillais MaClick.
Soirée présentée en coréalisation avec le Festival Africa Fête.
Evénement naturellement accessible

Retrouvez-nous pour une lecture le dimanche 9 juillet à 14 :00 au QG du Festival - Théâtre des Bernardines
Tram 83 de Fiston Mwanza Mujila, adapté et mis en lecture par Julie Kretzschmar
Durée : 55 minutes
Portrait de Lubumbashi, capitale minière de l’ex-Zaïre, ce premier roman de Fiston Mwanza Mujila dépeint dans une langue nerveuse et poétique, une représentation de l’Afrique contemporaine, question qui est le fruit d’enjeux imaginaires infiniment grands.
 

Dans le cadre du volet Festival des idées, le Festival de Marseille vous propose le dimanche 9 juillet à 16h au QG du Festival – Théâtre des Bernardines .
Afrotopia – une conférence de Felwine Sarr
Le titre de cette conférence est issu de l’essai publié en 2016 par Felwine Sarr. Pour en finir avec l’injonction du « développement » héritée du positivisme scientifique occidental.
Afrotopia propose une nouvelle manière de regarder « l’Afrique en mouvement ».
En partenariat avec le Festival d’Avignon et le Festival Africa Fête.
Entrée libre, réservation conseillée - 04 91 99 02 50

Pour bénéficier de l’accessibilité, pensez à vous signaler au moment de la réservation au 04 91 99 02 56 ou publics[at]festivaldemarseille.com.
L’accessibilité du Festival de Marseille est soutenue par la Ville de Marseille, le conseil Départemental des Bouches-du-Rhône et l’UNADEV.
Retrouvez le programme du 15 au 30 juin dans la première partie du programme audio téléchargeable sur festivaldemarseille.com