Langue des signes française Déficients visuels Sourds et malentendants Personnes à mobilité réduite Twitter Facebook Vimeo Instagram Nous contacter Menu Fermer Expand Festival de Marseille

Bruno Beltrão

Dans la banlieue de Rio de Janeiro, Bruno Beltrão avec sa compagnie Grupo de Rua Niterói marie le langage, les gestes, et les rituels de la rue aux codes de la danse contemporaine. S’inspirant des danses urbaines en général, et du hip-hop en particulier, il s’affranchit des structures conventionnelles et des stéréotypes pour ouvrir une nouvelle géographie territoriale et disciplinaire.

Bruno Beltrão commence la danse à treize ans en suivant des cours, visionnant des clips vidéo et étudiant les mouvements du quotidien. Quelques années plus tard en 1996, il co-fonde le Grupo de Rua de Niterói qui, à ses débuts, se consacre principalement aux compétitions de danse et à des apparitions en festivals et à la télévision. Tout en restant très proche de la rue, le collectif en vient à questionner la manière de transposer les techniques de la street dance à la scène, s’attachant progressivement à sortir le hip-hop des limites de sa propre définition. En 2000, Bruno Beltrão se forme en l’Histoire de l’Art et en Philosophie à l’Université de Rio de Janeiro avant de reprendre seul la direction du Grupo de Rua. Le Grupo de Rua a signé huit spectacles qui ont été présentés dans trente pays et cent-dix villes : From Popping to Pop et Me and my choreographer in 63 avec le danseur Eduardo Hermanson (2001) puis Too Legit to Quit (2002), Telesquat (2003), H2 (2005) et H3 (2008), Crackz (2013). Nommé Révélation de l’année 2006 par le magazine allemand Ballettanz, Bruno Beltrão reçoit en 2010 un Bessie Award à New York.

Et aussi...